Étude sur le contexte et pour l’identification des approches et opportunités dans les domaines des déplacés internes, réfugiés et migrations en mettant l’accent sur l’atténuation de la migration irrégulière vers l’Europe

Client

Bailleur

Description du projet

Le Mali possède une longue histoire de migration et est devenu, au sein de la région sahélienne, un lieu de transit et de flux migratoires importants. Au-delà des mouvements traditionnels de nomades et d’éleveurs, le pays est aujourd’hui confronté à un phénomène de migrations circulaires, saisonnières et de déplacements internes en grande partie liés aux incidences des récents conflits dans la région et à des pressions économiques et environnementales grandissantes. Les mouvements migratoires au Mali se sont ainsi transformés en une réalité sociale de première importance, dont les conséquences sur la société se font ressentir : manque de main d’œuvre jeune (- de 35 ans), déficit de ressources humaines qualifiées, diminution des capacités locales, notamment pour les activités rurales et de production agricole…En 2014, le Gouvernement malien a ainsi adopté une Politique National de Migration pour faire face à ces défis. Les questions de déplacements de populations, de gestion des réfugiés et de migrations irrégulières sont au centre des préoccupations des politiques de coopération de l’Union Européenne, et notamment du Danemark, au Mali. Dans le cadre de la note stratégique du Danemark sur le Mali et du programme pays correspondant pour les années 2022-2027, la présente étude vise à identifier les défis, les actions existantes et les opportunités pour la coopération danoise au Mali dans les domaines de la migration et la mobilité régulières, la protection et l’asile, la prévention de la migration irrégulière et la lutte contre ce phénomène, le trafic illicite et la traite d’êtres humains, le retour, la réadmission et la réintégration, en mettant l’accent sur l’atténuation de la migration irrégulière vers l’Europe.

Description des services rendus

ACK International a réalisé les prestations suivantes : – Échanges préliminaires avec l’Ambassade (à distance) et Revue de littérature préliminaire ; – Rédaction d’une note de démarrage ; – Entretiens avec les PTF œuvrant dans le secteur (UE…) à Bamako ; acteurs étatiques, ONG, agences de l’ONU, et visites de terrain à Bamako et Sikasso ; – Rédaction du Rapport Final comprenant : – Un compte rendu de la situation sur la mobilité vers l’Europe pour les réfugiés, les déplacés internes et les migrants irréguliers ; – Une cartographie des facteurs qui conduisent à une mobilité vers l’Europe et actions qui pourraient concrètement réduire ces facteurs ; cartographie des interventions existantes dans le domaine et leur potentiel d’aller à l’échelle pour un impact plus approfondi ; – Les opportunités d’intervention dans le domaine en prenant en compte le potentiel pour la coopération conjointe avec les autres PTFs, notamment l’Union Européenne ; la pertinence et l’engagement de l’État et/ou autorités locales sur l’intervention ; le genre, la jeunesse ; le rôle que la société civile pourrait jouer ; l’approche basée sur les droits humains ; les approches innovantes ; le contexte fragile du Mali et la sensibilité aux conflits